• 2 ans et 3ème printemps sans toi mon loulou...

    C'était le 7 mars... on est le 23... non je ne t'ai pas oublié, non ce n'est pas le manque de temps... mais c'est toujours si dur mon Leo de vivre sans toi... Je ne sais pas quoi dire... Je n'arrête pas de penser à toi... Chaque jour qui passe, je pense à toi... chaque jour qui passe, tu me manques un peu plus.... Rien ni personne n'arrive à me faire passer mon manque de toi mon bébé...

    Tu sais quoi ? Bigoudi est toujours chez nous ! Je ne sais pas encore si je vais la garder, mais son ronron, sa façon de manger ses croquettes, son bonheur devant le soleil, me font penser à toi... Ce soir je l'ai grondée car elle a fait pipi dans mon bureau, sur le béton et là, elle a repris ton tapis devant le poêl. Je ne lui en veux pas, ça fait 6/7 ans qu'elle vit dans un sous-sol, sans soleil... Elle est un peu sauvage... mais je n'ai pas envie de la renvoyer chez elle... Je n'ai pas envie d'avoir d'autre chat non plus... Mais tu sais bien toi comment je suis avec un chat... Si je peux lui offrir une meilleure fin de vie, je le ferai...

    J'aimerai tant que tu sois encore là, près de moi, dans cette nouvelle maison... Mais je sais bien qu'ici ce n'est pas "chez nous", que tu serais encore plus vieux, plus malade, plus faible... Leo mon amour... comment je vais faire pour vivre toutes ces années sans toi ??? Tu me manques tellement....

    Les jonquilles sont une nouvelle fois sorties sur ta tombe, j'espère juste qu'elles vont fleurir cette année... pour ce troisième printemps sans toi...

    Ca fait déjà si longtemps que tu es parti, et pourtant, tu me manques toujours autant, toi ma crème de chat, mon loulou d'amour... c'est si dur de ne plus vivre à tes côtés, je t'aime et je t'aimerai toute ma vie... LEOOOOOOOOOOOO !............ Un troisième printemps sans toi...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :