• Le diabète sucré chez le chat

    Aussi incroyable que cela puisse paraître, un chat peut être diabétique, avoir le même traitement que les humains et vivre 'très bien' plusieurs années. Cela demande bien sûr une implication totale du maître car il faudra peut-être faire des piqures d'insuline, agencer sa vie en fonction de certains horaires, etc... MAIS, quand on a un chat comme Leo, je vous assure que tout est possible, tout est gérable et je ne le regrette pas ! J'ai passé 6 merveilleuses années après la première crise de mon Leo en avril 2005. Dommage je n'ai appris tout ce que je sais qu'au fur et à mesure de sa maladie. Si j'avais su dès le départ ce que je sais maintenant, j'aurais fait d'autres choix et Leo aurait peut-être vécu plus longtemps ou alors au moins, dans de meilleures conditions pour un chat âgé malade...

    En avril 2005, alors qu'aucun traitement ne semblait calmer la toux chronique de mon loulou (appelée trachéite par ma véto), on a fini par lui donner de la cortisone. Le problème c'est que la remplaçante du véto n'avait pas prêté attention, mais Leo a 9 ans était prédisposé au diabète.

  • J'ai envie de dire, une nouvelle fois, que Leo était un chat exceptionnel. Il n'est pas dit que vous pourrez faire une injection d'insuline à 'n'importe quel chat'... Mais, à mon avis et suivant mon expérience, un chat qui a besoin d'insuline, devrait accepter les injections dès lors qu'il se rend compte que c'est bon pour lui...

    De ce constat il en sort aussi que bien des fois j'ai fait une piqure d'insuline à mon Leo alors qu'il n'en avait pas besoin. Si votre chat rechigne à recevoir son injection, qu'il mange 'beaucoup' moins de 4 heures après et qu'il va se cacher pour dormir, faites un test de glycémie !

    Pour ma part, je n'ai acheté un glucomètre que 10 jours avant le décés de Leo et je le regrette amèrement. Depuis des années les vétos me disaient que ce n'était pas si simple d'utiliser un glucomètre avec un chat. Vu le prix d'un glucomètre et soi-disant la difficulté à s'en servir, j'ai toujours renoncé... jusqu'à... presque la fin... heureusement !! Si je ne l'avais pas fait j'aurais dû emmener mon Leo chez le véto quasiment tous les 2 jours avant son décès. Au moins là, Leo n'a pas eu à sortir de chez nous... d'ailleurs le dernier dimanche de sa vie quand je lui ai présenté la caisse de transport, Leo a fait un faible 'craouw' et s'en est allé se cacher sous l'armoire de notre chambre... Ce jour-là je me suis habillée, j'ai récupéré Leo sous l'armoire et je l'ai emmené faire un tour dans notre 'quartier'... J'ai faillis le laisser dans la grange où visiblement il voulait mourir... mais je n'ai pas pu... l'idée de le laisser seul pour ses dernières heures m'était insupportable, quand bien même cela semblait être sa dernière volonté...

    Grâce au glucomètre, jusqu'à la dernière nuit, Leo a eu le bon dosage d'insuline, mais comme il ne mangeait plus depuis 3 jours, c'était perdu d'avance...

    Une erreur à ne surtout pas faire pour faire une injection d'insuline à votre chat, ne pas la lui faire devant sa gamelle, même si cela semble plus simple pour vous. Car ensuite vous ne saurez plus s'il mange parce qu'il a faim ou s'il attend son injection d'insuline...

    Le mieux est d'installer une couverture ou une serviette à une hauteur pratique, par exemple la table de votre cuisine. Faites-y monter votre chat, caressez-le jusqu'à ce qu'il se couche. Attrappez la peau de son cou et soulevez-là un peu, plantez l'aiguille d'un coup, jusqu'au bout, et ensuite injectez l'insuline. Continuez à le caresser et laissez-le décider de quand descendre ou non de sa table de soins...

    Avec cette technique, j'ai pu confier 2 piqures d'insuline par jour pendant 10 jours à ma voisine Huguette pendant que j'étais en vacances. Pourtant dieu sait que leo était impressionné par notre imposante voisine !! Mais d'après ses dires, il montait tout seul sur la table pour recevoir son insuline...

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique